Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Culture & entretien arrow Les parasites prédateurs
Les parasites prédateurs Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par LAMY   
02-09-2010
L'Otiorhynque:

Les parasites s'attaquent en priorité aux plantes faibles dit-on, puisant leur nourriture dans l'organisme de la plante hôte, d'où la nécessité de maintenir un état sanitaire permettant à la plante d'être en bonne santé.Cependant certains prédateurs s'attaquent volontiers à toutes les plantes même saines.

L'Otiorhynque: ce petit insecte coléoptère ( 9 mm de long) est une sorte de charançon originaire d'Europe. Ce ravageur de plantes de jardin cause le plus de dommages sur les arbres sempervirents et les buissons  (dont les fuchsias).

L'Otiorhynque est noir avec des élytres fusionnés, il est donc incapable de voler. Adulte il se nourrit la nuit du bord extérieur des feuilles, qu'il découpe en encoches semi-circulaires les transformant en bordure dentelée.

La plante ne souffre pas au point de nourrir de ce travail de dentellière. Par contre de sa ponte, d'où naîtra une larve, véritable danger de couleur blanche à tête noire généralement recourbée en C, qui se nourrit de ses racines.

La plante s'affaisse alors, symptôme qui permet de détecter sa présence.

Cette mésaventure m'est personnellement arrivée. En déterrant mon fuchsia j'ai dénombré plus d'une dizaine de ces larves.

La seule solution a été de laver le reste des racines à l'eau, changer et jeter la terre.

Le fuchsia au printemps suivant a bien voulu repartir...OUF

(certains jardiniers préconisent de recouvrir le dessus du pot de fin gravier, est-ce suffisant?  Un peut d'insecticide pour insectes du sol au moment de rentrer  les plantes peut aussi être une prévention. Un fuchsiaphile averti en vaut deux

yvette Lamy

 
< Précédent   Suivant >