Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Au fil des saisons arrow Les fuchsias et les vacances
Les fuchsias et les vacances Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par LAMY   
11-06-2013
Un jour un fuchsiaphile chevronné m’a dit :

« Quand on a des fuchsias on ne part pas en vacances ! »

Il est certain, que partir seulement pour quelques jours voire plus en été, peut se montrer catastrophique. En ce moment-là ils sont en pleine floraison et ont besoin de soins presque quotidiens.

Je connais des amateurs qui ne partent en vacances qu’en hiver. Mais même en cette saisonil faut surveiller la température et le taux d’humidité des serres. La sècheresse, le botrytis et les insectes nuisibles peuvent s’y installer.

Alors peut-on réellement encore partir en vacances ?


On peut porter tous les fuchsias chez un jardinier (ami) qui en prendra soin jusqu’au retour mais quand on possède une grande collection, la chose  devient fastidieuse.
Il y a le voisin, s’il est là, qui passera volontiers pour arroser selon vos instructions.

Mais le cas idéal serait un autre amateur fuchsiaphile qui viendrait surveiller et soigner nos plantes quitte à lui rende  ce service à notre tour. Il faudra veiller à facilité son travail en regroupant les plantes le plus possible.Il existe plusieurs possibilités pour conserver nos plantes en été, pendant  notre absence.

Le système du goutte à goutte est idéal mais onéreux. Les plantes qui sont enterrées ont besoin de moins d’eau. Les autres placées à l’ombre dans des doubles pots dont l’espace entre les deux pots est garni de sphaigne.

Personnellement, partant pour un mois, j’utilise, pour les pots petits et moyens, une grande caisse en polystyrène (ancien emballage d’un réfrigérateur -1m20 de long, 0.60m de haut) qui garde la fraîcheur et l’humidité. Je la remplis au tiers avec la tourbe, j’y range mes pots et je continue à la remplir en bourrant bien entre les pots.

Ensuite j’arrose copieusement. Le tout est placé à l’ombre.Je pratique aussi une taille d’été en coupant d’un bon tiers les branches fleuries pour diminuer l’évaporation. Il y aura moins de fleurs fanées à ramasser et à mon retour les bourgeons se seront reformés pour une floraison plus belle. Je nourris une dernière fois et je traite contre l’araignée rouge et la rouille. J’observe ces quelques règles et avec l’aide d’une bonne âme pour surveiller, je retrouve mes fuchsias après un mois, en assez bon état et sans perte significative.

Mais je dois dire que chaque départ en vacances reste un souci pour moi.Ne pourrait-on pas s’imaginer un petit cercle d’amis dans notre société qui prendrait soin de nos plantes – réciproquement – pendant les vacances. Ce serait en même temps l’occasion d’échange de soucis et d’expérience                                                                   BARBARA

Dernière mise à jour : ( 11-06-2013 )
 
< Précédent   Suivant >