Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Au fil des saisons arrow le Herisson
le Herisson Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par LAMY   
31-05-2015
Régulièrement,

au cours des différents numéros du «fuchsiaphile», nous vous présentons des auxiliaires du jardin, amis qui nous aident à réduire la prolifération des nuisibles.

Aujourd’hui, saluons le hérisson.
Erinaceus europaeus : Pour vous amateurs qui possédez un jardin. Peut-être avez-vous déjà remarqué la présence d’un hérisson, ce sympathique animal qui reste caché tout le jour et part le soir à la recherche de nourriture, emmène ses petits avec lui (qui ne deviennent indépendants qu’à l’automne).

Ce petit animal piquant nous débarrasse des limaces, chenilles, souris et autres animaux nuisibles.
On peut lui pardonner d’aimer les fraises et de manger çà et là un jeune oiseau ou un oeuf d’oiseau

ou une (des 9 ou plus), plaies du jardin que sont les limaces et les chenilles qui se jouent de bien des pièges. Il lui suffit d’un
tas de feuilles ou de branchages pour passer un hiver au chaud, et quelques croquettes pour chat (sans oublier de l’eau) car le hérisson hiverne en plusieurs périodes.

Protégeons le Hérisson si nous avons la chance qu’il loge chez nous.

Attention aux produits anti-limaces et aux insecticides qui font partie de ses ennemis sans compter les dangers de la modernité (surtout les voitures).
Il est aussi impératif de ne pas lui donner de lait quand il a des petits, ce serait à coup sûr tuer ses petits qui attraperaient une diarrhée mortelle. Une croûte de pain par temps de disette sera bien plus bénéfique.
Le hérisson

 
< Précédent   Suivant >